Ça sert à quoi un formateur en informatique ?

Pendant longtemps, j’avais l’impression d’arnaquer mes clients.

C’est vrai :

ils me payent pour leur enseigner ce qu’ils peuvent très bien apprendre gratuitement sur internet. Je le sais, parce que c’est comme ça que j’ai appris.

Je culpabilisais. Puis, après un an et quelques clients formés à la création de site web, Illustrator, Adwords, je me suis rendu compte d’un truc : pour la plupart, les gens ne passent pas leur temps sur un PC. Ils ont autre chose à foutre, bosser par exemple. Ou voir la lumière du soleil.

Dans cet article je vous explique pourquoi un formateur peut être légitime même s’il est autodidacte, et à quoi ça sert un formateur en informatique.

Un formateur peut-il être légitime s’il est autodidacte ?

Oui.

Je m’attaque ici à ce que mon coach-thérapeute appelle à juste titre « le syndrome de l’autodidacte ». C’est cool de donner un nom aux problèmes et questionnements, je trouve.

Vous n’êtes pas médecin : toute erreur que vous pourriez commettre ne serait pas grave, car toute information erronée transmise à un élève peut se corriger facilement.

Et, après tout, pourquoi un prof que vous voyez IRL aurait-il plus raison qu’un prof sur Youtube ? D’autant plus dans des milieux où les connaissances sont plus supposées que sûres, comme le positionnement Google.

Pourquoi achètent-ils une formation alors qu’ils peuvent apprendre gratuitement par internet ?

Vos clients ne savent pas où chercher

La première valeur qu’on apporte en tant que formateur, c’est d’avoir une idée de l’étendue de ce qui existe et de ce que se fait. C’est relativement facile d’apprendre un truc une fois qu’on a conscience que ça existe. Il faut y mettre le temps, lire des tutos, pratiquer… mais ça se fait.

En revanche, quand on débarque total, on ne sait pas qui sont les autorités dans un domaine, donc on ne sait pas qui croire ou qui écouter.

On ne vous paye pas pour enseigner, on vous paye parce que vous savez ce qu’il faut apprendre.

Vos clients ne savent pas comment chercher

Tout le monde n’a pas 10 ans d’expérience avec la recherche Google. A la longue, je sais la plupart du temps quelle requête Google va me permettre de trouver l’information qui me manque. Ce n’est pas encore le cas de tout le monde, et certainement pas de vos clients.

Vos clients n’ont pas le temps d’engloutir et de digérer autant d’information

Apprendre avec des contenus gratuits (et même payants !) sur internet est tout à fait possible (c’est ce que je fais).

Mais c’est long : on revoit plusieurs fois la même information, présentée sous la même forme ou des formes différentes.

Parfois les informations sont contradictoires ce qui nous oblige à réfléchir et faire le tri pour discerner le pertinent du non pertinent.

Parfois les contenus sont super arides : vous avez déjà essayer de lire la doc d’Adwords ou de Facebook ? C’est déjà galère pour vous, mais vous le faites parce que vous savez que ça va vous resservir plusieurs fois. Imaginez ce qu’il en est pour un non-initié qui a autre chose à foutre, vu que c’est pas son métier ?

Synthétisez l’information : une fois que vous avez discerné le vrai du faux, c’est le moment de synthétiser. Mettre les choses dans l’ordre. Créer des sections dans PowerPoint. Vous pourrez par la suite faire défiler les sections dans l’ordre qui correspond le mieux au client du moment.

Vos clients n’ont pas de temps à perdre avec ce qui ne va pas leur servir

Lorsqu’on apprend — surtout au début lorsqu’on ère, du fait qu’on ne sait ni où chercher, ni même parfois ce qu’on cherche –, une part du contenu qu’on lit ne nous apporte pas réellement de valeur. Cette part est d’autant plus grande pour vos clients, puisque le webmarketing n’est pas leur métier.

La valeur qu’apporte un formateur est ici d’épargner l’enseignement de ce qui n’est pas nécessaire. Parmi tout ce que vous savez ou qu’il est possible de savoir dans un domaine, qu’est-ce qui est utile à votre client ? Qu’aimeriez-vous qu’il retienne ? Qu’est-ce qui va lui servir dans SON activité ?

Vos clients ne connaissent pas le jargon

Vous pouvez rendre l’information accessible, bien plus qu’elle le sera dans une documentation.

Votre plus-value par rapport à un cours en ligne, c’est aussi l’interactivité : en cours, la personne peut vous poser directement des question si votre contenu n’est pas clair ou ne lui parle pas. Elle gagne ainsi du temps, par rapport à un cours en ligne.

Vous avez le savoir nécessaire pour répondre à ses question ou, si vous ne savez pas, vous chercherez, digérerez et synthétiserez l’information pour le prochain cours.

Lors du premier cours, on voit rapidement à quel point tel ou tel client est à l’aise avec un ordinateur ou un smartphone. C’est contre-intuitif, mais certaines personnes sont plus à l’aise avec un smartphone qu’un ordinateur, parce qu’elles ont déjà passé plus de temps sur leur téléphone qu’avec un PC.

Vos clients sont crevés par leur travail et ont besoin d’un contenu engageant

On veut pas faire des présentation PowerPoint qui soient un défilé de slides indigestes constituées exclusivement de texte et de savoirs théoriques.

Il faut des exemples, des success stories, des mauvais-exemples, des mauvais élèves, du storytelling, des infographies SmartArt et des images.

Pas forcément des images fonctionnelles. Des images d’illustration sont aussi utiles. Elles rendent le contenu moins ennuyant et permettent de marquer le défilement des diapos. Deux diapos se suivent mais ne se ressemblent pas. Il vaut mieux mettre des photos de chats  que pas d’image du tout. Bon, moi j’aime pas les chats ; chacun son truc.

Du coup c’est quoi le rôle d’un formateur ?

Pour résumer, le rôle d’un formateur, c’est de faire gagner du temps à son client.

En réalité, faire gagner du temps à son client, c’est un peu le rôle de tout professionnel, à mon sens. Si on ne se faisait pas mutuellement gagner du temps, on ne procéderait pas à une telle division du travail. On vivrait chacun dans son coin.

Commenter avec...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading Facebook Comments ...